Zombie Outbreak Airsoft Team

Forum de la Z.O.A.T. (CAEN 14000)
 
AccueilFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Airsoft.... Kézako?

Aller en bas 
AuteurMessage
Sorok
Admin
avatar

Messages : 158
Date d'inscription : 18/09/2011

MessageSujet: L'Airsoft.... Kézako?   Mar 20 Sep - 12:38

À l'origine, Airsoft désigne l'utilisation en général pour les loisirs de répliques d’armes (airsoft gun) propulsant par gaz ou air comprimé des billes de matière plastique de diamètre 6 mm ou 8 mm, d'un poids variant de 0,12 g à 0,43 g, en rafale ou au coup par coup. À l'origine conçues pour le tir sur cible ou la collection, des passionnés ont eu l'idée d'utiliser ces répliques dans une activité ludique opposant, en général, deux équipes dont les joueurs sont munis d'une protection oculaire (obligatoire) et d’une ou plusieurs répliques. En l'absence de marque colorée signalant le contact avec la cible atteinte (les billes étant rigides et ne contenant aucun colorant, à l'opposé de l'activité paint-ball), le jeu repose uniquement sur le fair-play des joueurs touchés.

Il existe de nombreux types de scénario pratiqués couramment : la capture de drapeau, le deathmatch en équipe ou encore la protection de VIP.

Son histoire :

Interdiction des armes à feu au Japon[

Au Japon, après la fin de la Seconde Guerre mondiale, la nouvelle constitution réglemente la détention des armes à feu pour la population civile suite au traité de paix imposé par les Américains.

La réglementation est tellement stricte qu'il est pour ainsi dire impossible d'avoir une arme à feu chez soi et encore moins une arme de guerre dans un but de collection, y compris les armes neutralisées, qui sont au demeurant les plus chères au monde, la neutralisation coûtant souvent 5 fois le prix de l'arme en elle-même.

Or, il y a une forte demande de la part des collectionneurs de posséder des armes fussent-elles en plastique par manque de moyens ou par pénurie d'armes neutralisées.

À la fin des années 1960 apparaissent grâce à la firme Maruzen, qui fut pionnière en la matière, des répliques d'armes coulées en plastique totalement inertes, à usage de collection. Parfois ces répliques étaient faites en résine et métal avec des parties fonctionnelles à l'instar des vraies. Mais pour respecter la législation, ces répliques d'armes ne pouvaient bien entendu pas tirer de balles réelles.

Les premières répliques fonctionnelles:


Vers le milieu des années 1970 et en respectant les lois japonaises, imposant l'impossibilité de transformation d'un objet en arme à feu, des techniciens et ingénieurs débutent la transformation, voire la fabrication, de ces répliques d'armes inertes en répliques d'armes pouvant tirer des projectiles non dangereux, le tout utilisant de l'air comprimé. Le choix se porte alors immédiatement sur des billes sphériques de 6 millimètres.

À cause de la loi japonaise ces "lanceurs" ne peuvent pas développer plus de 2 joules en sortie de canon.

Au vu de l'engouement de certains pour ces "lanceurs répliques d'armes", ayant les mêmes fonctionnalités que les vraies armes (souvent baptisées "real steel" par les joueurs), des jeux opposants 2 ou plusieurs équipes voient le jour sous le nom de Survival Games ou Wargame.

Les répliques prennent alors le nom d'airsoft guns.

Des ingénieurs fort connus encore aujourd'hui sont issus de cette époque, tel Tanio Kobayashi.

Mesures de sécurité[

L'airsoft n'est pas à considérer comme une discipline dangereuse, à condition de respecter quelques règles de sécurité élémentaires. Les associations disposent toutes d'un règlement dont voici les points les plus courants :

Afin d'assurer la protection des joueurs, une protection oculaire homologuée est obligatoire. On trouve des protections de plusieurs types : masque grillagé, masque intégral type paintball ou lunettes. Il est impératif que la protection utilisée soit prévue pour l'airsoft (et fort utile qu'elle soit anti-buée) ;
Les joueurs peuvent avoir l'obligation d'observer une distance minimale d'engagement selon les puissances des répliques utilisées ;
Beaucoup d'équipes s'accordent à interdire les tirs en aveugle, les rafales à courtes distances, la visée de la tête lorsque cela n'est pas nécessaire ;
L'utilisation de chaussures montantes afin de protéger les chevilles ainsi que des habits solides pour protéger le corps.

Dans les médias et l'opinion publique

De par sa nature, l'airsoft est souvent victime d’à-priori, voire d'hostilité, de la part des médias et de la population. Que ce soit au niveau des tenues (la majorité des joueurs, pour des raisons tant pratiques qu'esthétiques préférant des vêtements camouflés ou d'inspiration militaire) que des répliques d'armes utilisées (qui ressemblent à s'y méprendre à des armes réelles, même de très près), il est donc évident que pour le profane, cette activité peut être génératrice d'interrogations.

De plus, il est assez fréquent qu'un fait-divers mentionne une infraction commise avec une réplique d'arme (vol à main armée, tirs sur des passants, exhibition de réplique en public...). Il se peut aussi que la pratique de l'airsoft soit assimilée à de la préparation paramilitaire ou à des groupes extrémistes.

Tout cela a pour objet de jeter l'opprobre sur l'airsoft et ses pratiquants, ce qui peut avoir à terme un durcissement de la loi voire une interdiction (cela s'est déjà vu ailleurs[

En réalité, les pratiquants sont à l'image de la population, regroupant des personnes de tous horizons, de toutes professions et de tous âges (certains pratiquants ont plus de cinquante ans). Il n'y a pas encore d'étude sociologique sur cette pratique, bien que des projets soient en cours, mais la fréquentation des fora internet dédiés à l'activité est révélatrice de ces faits : tout le monde peut pratiquer (dans les limites de la législation propre à chaque pays) et tous les milieux socio-culturels et professionnels sont représentés.

Sous ses apparences guerrières, l'airsoft est avant tout un jeu, une activité de plein air comme une autre, permettant la dépense physique, le contact avec l'autre, l'entraide.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur https://www.facebook.com/pages/MADS-Airsoft-Team-CAEN/2400747493
 
L'Airsoft.... Kézako?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» M4 RIS DBOYS NEUVE ARRET AIRSOFT
» vente de tout mon matos arrete de l airsoft
» Arret airsoft vend g36c jg
» feed back felix airsoft
» The Souls Airsoft Team

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Zombie Outbreak Airsoft Team :: Bureau d'accueil :: Mur des informations-
Sauter vers: